Amphibiens d'Europe


En Europe, on connait actuellement 84 espèces d'amphibiens tout statut confondu.


Urodela (Urodèles)

L'ordre des urodèle rassemble 38 espèces en Europe, réparties dans  4  familles : Salamandridae, Plethodontidae, Hynobiidae et Proteidae.


Salamandridae

La famille Salamandridae rassemble 21 genres et environ 120 espèces réparties en trois sous-familles dans le monde : les Pleurodelinae (103 espèces et 16 genres), les Salamandrinae  (15 espèces et 4 genres) et les Salamandrininae (2 espèces et 1 genre). Les Salamandridae se répartissent dans l'hémisphère nord et sont plus particulièrement représentées en Europe et en Asie. Ce sont des animaux  aquatiques et terrestres, avec un cycle de vie biphasique ou triphasique, où les larves sont pleinement aquatiques et peuvent se métamorphoser en juvéniles terrestres et/ou en adultes. Certaines espèces retournent à la forme aquatique à l'âge adulte, soit de façon saisonnière pour la reproduction, soit de manière permanente. La fécondation est interne, les mâles libérant un spermatophore, que la femelle prend à travers des danses de parade souvent complexes. Beaucoup d'espèces produisent des sécrétions toxiques via la présence de glandes à venin dans la peau.

Salamandridae - Pleurodelinae (Calotritons, euproctes, tritons, pleurodèle)

(4/21)

Salamandridae - Salamandrinae (chioglosse & Salamandres)

La sous-famille des Salamandrinae rassemble 15 espèces au sein des genres  Chioglossa, Lyciasalamandra, Mertensiella et Salamandra, dans le monde. Sept espèces sont présentes en Europe :  le Chioglosse du Portugal (Chioglossa lusitanica), unique représentant du genre Chioglossa, la Salamandre tachetée (Salamandra salamandra), la Salamandre de Corse (Salamandra corsica),  la Salamandre noire (Salamandra atra), la Salamandre de Lanza (Salamandra lanzai),  la salamandre de karpathos (Salamandra helverseni) et la Salamandre de luschan (Salamandra luschani).

(1/7)

Anoura (Anoures)

L'ordre des  anoures rassemble 46 espèces en Europe.


Archeobatrachia

Les Archaeobatrachia sont un sous-ordre d'anoures qui rassemble 4 familles ayant conservé des caractères primitifs.

Alytidae

Les Alytidae rassemblent 3 genres et 12 espèces réparties en deux sous-familles dans le monde : les Alytinae (1 genre et 5 espèces) et les Discoglossinae (2 genres et 6 espèces). Les Alytidae présentent une distribution réduite qui se limite à l'Europe occidentale et à l'Afrique du Nord méditerranéenne ainsi qu'une zone restreinte d'Israël. L'Europe en accueille 8 espèces.

le mâle accroche ses pattes avants dans la région de la hanche ou lombaire de la femelle, donc devant les pattes postérieures, ce qu'on appelle
Lire plus: https://www.aquaportail.com/definition-10137-amplexus.htm
Type III: les bouches sont kératinisées, avec denticules et crampons. Ils apparaissent dans les Archéobatraciens.
Lire plus: https://www.aquaportail.com/definition-9264-tetard.html
Type III: les bouches sont kératinisées, avec denticules et crampons. Ils apparaissent dans les Archéobatraciens.
Lire plus: https://www.aquaportail.com/definition-9264-tetard.html
Type III: les bouches sont kératinisées, avec denticules et crampons. Ils apparaissent dans les Archéobatraciens.
Lire plus: https://www.aquaportail.com/definition-9264-tetard.html
Type III: les bouches sont kératinisées, avec denticules et crampons. Ils apparaissent dans les Archéobatraciens.
Lire plus: https://www.aquaportail.com/definition-9264-tetard.html
Type III: les bouches sont kératinisées, avec denticules et crampons. Ils apparaissent dans les Archéobatraciens.
Lire plus: https://www.aquaportail.com/definition-9264-tetard.html
les bouches sont kératinisées, avec denticules et crampons. Ils apparaissent dans les Archéobatraciens.
Lire plus: https://www.aquaportail.com/definition-9264-tetard.html
les bouches sont kératinisées, avec denticules et crampons. Ils apparaissent dans les Archéobatraciens.
Lire plus: https://www.aquaportail.com/definition-9264-tetard.html

Alytidae - Alytinae (Alytes)

La sous-famille des Alytinae rassemble 5 espèces au sein du genre Alytes dans le monde. Quatre d'entre elles sont présentes en Europe : l'Alyte accoucheur  (Alytes obstetricans), l'Alyte ibérique (Alytes cisternasii), l'Alyte bétique (Alytes dickhilleni) et l'Alyte de Majorque (Alytes muletensis). Les Alytes sont des amphibiens de petite taille, trapus. Ils sont dotés de pupilles verticales. Pendant l'accouplement le mâles enroulent  autour de ses pattes postérieures un chapelet d’œufs auquel il assure une humidité constante. Lorsque l'éclosion est proche, il se dirige vers un point d'eau pour que les têtards soit dans l’eau en quittant les œufs. Ces têtards sont de type  III (les bouches sont kératinisée avec denticules et crampons). L'amplexus est de type lombaire (le mâle accroche ses pattes avants dans la région de la hanche ou lombère de la femelle, soit devant les pattes postérieures).

(1/4)

Alytidae - Discoglossinae (Discoglosses)

La sous-familles des Discoglossinae regroupe 6 espèces dans le monde dont 5 espèces du genre  Discoglossus et une espèce du genre Latonia. Quatre espèces sont présentes en Europe : le Discoglosse ibérique (Discoglossus galganoi), le Discoglosse peint (Discoglossus pictus), le Discoglosse Corse (Discoglossus montalentii) et le Discoglosse sarde (Discoglossus sardus). La Grenouille peinte du Maroc (Discoglossus scovazzi) est présente au Nord ouest de l'Afrique et le Discoglosse d'Israël (Latonia nigriventer), au Moyen-Orient.  Les Discoglosses sont des amphibiens de taille moyenne à petite. La pupilles est triangulaire ou en gouttelette inversée ; la moitié supérieure de l’œil est généralement plus claire que la moitié inférieure. Le tympan est à peine visible. Plusieurs lignes discontinues de verrues (parfois peu visibles) sont généralement présentes sur le dos. Les taches de coloration sont très variables et toutes les espèces peuvent être unis; deux espèces peuvent aussi être rayées (Discoglossus pictus  et Discoglossus  galganoi )

(2/6)

Mesobatrachia

Les Mesobatrachia sont un sous-ordre d'anoures qui rassemble 6 familles. Ces dernières faisant la jonction entre les Archeobatrachia ayant conservé des caractères primitifs et les Neobatrachia, les anoures "modernes".

Pelodytidae (Pélodytes)

Les Pelodytidae rassemblent 5 espèces au sein d'un unique genre Pelodytes, dans le monde. L'Europe en accueille 2 espèces : le Pélodyte ponctué (Pelodytes punctatus) et le Pélodyte ibérique (Pelodytes ibericus). Ces amphibiens se caractérisent notamment par la présence de 8 vertèbres pré-sacrales et la présence d'un coccyx fusionné au sacrum ou libre et monocondylien.

(1/2)

Neobatrachia

bufonidae (Crapauds)

Les Bufonidae rassemblent plus de 600 espèces réparties en 52 genres dans le monde. L'Europe en accueille 5 espèces : le Crapaud commun (Bufo bufo), le Crapaud épineux (Bufo spinosus), le Crapaud calamite (Epidalea calamita), le Crapaud vert (Bufotes viridis) et le Crapaud vert d'Afrique du Nord (Bufotes boulangeri). D'un point de vue anatomique ces amphibiens se caractérises par la présence de 5 à 8 vertèbres pré-sacrales ; une ceinture pectorale arciférale ou partiellement voire complètement firmisterne ; l'absence de cartilages intercalaires et l'absence d'omosternum ; la présence de l'organe du soumissionnaire ; la présence ou l'absence de dents maxillaires ; une larves aquatiques, un développement direct ou ovoviviparité (uniquement chez Nectophrynoides). D'un point de vue morphologique, les  Bufonidae rassemblent les crapauds dit, "vrai", avec des pattes antérieures raccourcies, des membres postérieurs utilisés pour la marche ou le saut, une peau sèche et verruqueuse et des glandes paratoïdes positionnées derrière de grands yeux. Les Bufonidae sécrètent des toxines cutanées puissantes, qui peuvent être fatals aux prédateurs lorsqu'ils sont ingérés.

(3/5)

Hylidae (Rainettes)

La famille des Hylidae rassemble 55 genres et plus de 900 espèces réparties en trois sous-familles dans le monde : les Hylinae (45 genres), les Pelodryadinae (plus de 200 espèces et 3 genres) et les Phyllomedusinae (7 genres). L'Europe en accueille 6 espèces : la Rainette verte (Hyla arborea), la Rainette méridionale (Hyla meridionalis), la Rainette ibérique (Hyla molleri), la Rainette sarde (Hyla sarda), la Rainette d'Italie (Hyla intermedia) et la Rainette orientale (Hyla orientalis).  Ce sont des rainettes ou grenouilles de taille petite à grande qui se caractérises d'un point de vue anatomique par la présence de 8 vertèbres pré-sacrales ; une ceinture pectorale arciférale ; la présence de cartilages intercalaires ; une absence d'omosternum et d'organe du soumissionnaire ; habituellement la présence de dents maxillaires ; la présence de phalanges terminales en forme de griffe; des astragale et calcanéum non fondus ; des larves aquatiques ou un développement direct. Du point de vue morphologique, les hylidae possèdent généralement des disques adhésifs qui permet à ces grenouille de se déplacer dans la végétation. Il existe de nombreux modes de reproduction au sein de cette famille. Les pupilles de ces animaux sont horizontales.

Hylidae - Hylinae

(2/6)

Ranidae (Grenouilles)

Les Ranidae rassemblent environ 600 espèces et 39 genres réparties en 2 sous familles : les Raninae et les Petropedetinae. Cette famille se caractérise notamment par la présence de  8 vertèbres pré-sacrales ; la présence de vertèbres amphicœle et procœle ; la présence ou l'absence de cartilages intercalaires ; et un têtard à simple spiracle (à gauche) et des pièces buccales complexes.

Raninae

(4/18)