Flore de Guyane


Lamiales - Lamiaceae

Les Lamiaceae sont une vaste famille qui rassemble 258 genres et environ 6 900 espèces. Ce sont des plantes herbacées, annuelles mais souvent des vivaces, ou des sous-arbrisseaux, parfois des arbres. La section des tiges est carrée avec des amas de collenchyme au niveau des angles chez les herbacées, mais ce caractère disparait chez les plantes ligneuses par suite du fonctionnement des assises génératrices secondaires qui est circulaire. De nombreuses herbacées présente une  capacité de propagation rapide via l'émission de stolons. Les feuilles non stipulées, sont opposées-décussées, parfois verticillées, éventuellement amplexicaules, simples, lobées ou découpées, exceptionnellement composées pennées ou palmées, entières à dentées. Ces plantes présentent des poils tecteurs allongés non glanduleux et des poils sécréteurs d'huiles essentielles. Ces derniers présentent un pied court uni ou bicellulaire et une tête formée de 4 à 8 cellules disposées sur un même plan. L'essence élaborée s'accumule juste sous la cuticule qu'elle distend, si bien qu'au moindre froissement, une odeur aromatique se dégage. Certaines espèces sont des  xérophytes (Lavande, Thym, Romarin...), adaptées à la sècheresse et dont les bords du limbe des feuilles coriaces se replient sur l'épiderme inférieur avec des stomates qui se concentrent dans des creux protégés par des creux protégés par d'abondants poils tecteurs pluricellulaires ramifiés. Les fleurs sont rarement isolées à l'aisselle des feuilles. En général, elles se regroupent en faux verticilles ou verticillastres comme chez les Lamium où s'observent 2 cymes bipares nées chacune à l'aisselle d'une feuille. Ces cymes peuvent se réduire à 3 fleurs élémentaires comme chez le genre Salvia, mais en général, elles se ramifient pour former des cymes unipares scorpioïdes contractées en glomérules. Parfois, les verticilles successifs se rapprochent et les feuilles axillaires se réduisent à des écailles pour former un faux épi terminal comme chez la Brunelle, ou même un capitule.

Lamiales - Lamiaceae - Ajugoideae

Lamiales - Lentibulariaceae

La famille des Lentibulariaceae rassemble environ 244 espèces au sein de 3 genres : Utricularia (les utriculaires), Pinguicula  (les grasettes) et Genlisea. Ce sont des plantes herbacées insectivores soit flottant librement sous la surface de l'eau, elles sont alors dépourvues de racines, soit enracinées dans des sols très humides, soit parfois épiphytes. Les feuilles  non stipulées montrent diverses adaptations : chez les utriculaires, le limbe est profondément divisé et porte de nombreuses petites vésicules munies de 2 valves qui s'ouvrent en réponse à un stimulus déclenché au niveau de 4 poils sensitifs et se referment aussitôt après. Chez les grasettes, les feuilles sont entières, disposées en rosettes et souvent recouvertes de poils collants. Lorsqu'un insecte entre en contact avec ses poils glanduleux,  il reste collé et les bords du limbe s'enroulent sur celui-ci. Enfin, les Genlisea, présentent 2 sortes de feuilles : des feuilles en rosettes et des feuilles tubulaires, pourvues de poils digestifs dirigés vers le bas, sans chlorophylle et formant un piège. Ce genre est également dépourvu de racines.

Lamiales - Linderniaceae

Lamiales - Gesnariaceae

Lamiales - Orobanchaceae

Les Orobanchaceae regroupe près de 60 genres et environ 1 700 espèces dans le monde. Ce sont des herbacées non chlorophylliennes et holoparasite ou des chlorophylliennes mais hémiparasites, pénétrant les racines de la plante hôte par un unique grand suçoir (chez les espèces holoparasites) ou plusieurs petits (chez les hémiparasites). Les feuilles non stipulées sont alternes ou opposées, simples, souvent profondément découpées, parfois réduites à des écailles.  Le noircissement de la plante en séchant est due à la présence orobanche. Les fleurs, souvent regroupées en grappes mais parfois solitaires, sont zygomorphes et hermaphrodites. Le fruit est une capsule septicide ou loculicide et la déhiscence peut être explosive.

Lamiales - Plantaginaceae

La famille des Plantaginaceae rassemble environ 112 genres et près de 1750 familles particulièrement représentées dans les régions tempérées. Ce sont des herbes vivaces ou annuelles ou parfois des arbrisseaux. Certains genres sont des hydrophytes parfois  émergés. Tous sont autotrophe. Les feuilles, non stipulées sont alternes ou opposées, plus rarement verticillées, simples, entières à dentées. La nervation est habituellement pennée, mais devenant plus ou moins parallèle chez le genre Plantago. Les fleurs rassemblées en inflorescence très variées sont le plus souvent zygomorphes, mais actinomorphes chez le genre Plantago, réduite chez Callitriche et Hippuris, et hermaphrodites. Le fruit est souvent une capsule septicide (Digitalis), rarement une capsule (Antirrhinum, Linaria) ou loculicide (Veronaca), ou encore à déhiscence multiple (Gratiola), quelquefois c'est une pyxide ou encore un akène entouré du calice persistant (Globularia).

Lamiales - Plantaginaceae - PlantaginEAE

Lamiales - Acanthaceae

Lamiales - Bignoniaceae

Lamiales - Pedaliaceae

III. Eu-Astarides II

Les Eu-Astéides II se caractérisent par des fleurs à sympétalie précoce, dont les pétales sont presque systématiquement soudés dès leur formation en un tube (à l'exception des Apiales). La majorité des espèces sont des plantes herbacées. L'ovaire est généralement infère et l'androcée est isotémone. Enfin, les métabolites secondaires sont souvent des polyacétylènes ou des sesquiterpènes.


Eu-Asterides II - Asterales

L'ordre des Asterales rassemble des plantes dont les réserves glucidiques sont composées d'inuline. Cette dernière remplace l'amidon. Les étamines forment un tube autour du style et le pollen est expulsé par un procédé spécifique, dit "à piston". Enfin, les ovules sont toujours unitégumentées et ténuinucellés.

Asterales - Menyanthaceae

Asterales - Asteraceae

La famille des Asteraceae rassemble plus de 23 000 espèces au sein de 1 530 genres. Il s'agit de l'une des plus vastes famille de plantes à fleurs mais c'est aussi l'une des plus perfectionnée. Ce sont principalement des plantes herbacées, vivaces par des racines tubérisées mais parfois des annuelles. Quelques espèces sont des lianes, des arbustes ou des arbres. Les feuilles non stipulées sont souvent alternes, parfois opposées, verticillées ou regroupées en rosette. Les feuilles sont souvent simples, profondément découpées et peuvent être succulentes dans les régions tropicales ou au contraire réduites à des écailles. Les organes de réserve contiennent de l'inuline, hydrolysable en fructose. L'inflorescence est un capitule terminal ou axillaire comportant un réceptacle élargie sur lequel sont insérés des bractées stériles vertes, formant un involucre (parfois, ces bractées deviennent écailleuses, à crochets ou épineuses) ; des bractées fertiles, non vertes, axillant chacune une fleur, puis de très nombreuses fleurs sessiles. L'ensemble constitue une fleur "composée, à l'origine de l'ancien nom donné à cette famille. La fleur est de taille réduite, sessile, régulière ou zygomorphe, hermaphrodite ou unisexuée, la plante étant souvent monoïque. Le fruit est un akène surmonté ou non d'un pappus persistant, parfois ailé ou épineux.

pages :

 

- 4-