Reptiles de Guyane


En Guyane, on connait actuellement  environ 170 espèces de reptiles. 73 figurent sur cette page.


Anapsides

Sous-classe de vertébrés tétrapodes caractérisés par l'absence de fosse temporale.

Testudines

Cet ordre, qui rassemble les tortues terrestres, d'eau douce et marines compte 17 espèces dans le département.


Tortues marines :

Les plages de Guyane comptent parmi les plus importants sites de pontes de tortues marines au monde. Quatre espèces y nidifient régulièrement : la Tortue luth (Dermochelys coriacea), la Tortue olivâtre (Lepidochelys olivacea), la Tortue franche ou Tortue verte (Chelonia mydas) et quelques individus de Tortue caret ou Tortue imbriquée (Eretmochelys imbricata).  Pour en savoir davantage sur les tortues marines de Guyane : Programme Tortues Marines Est Guyane.

Dermochelyidae

La Tortue luth est la seule espèce actuelle de cette famille. Cette dernière se caractérise par une absence de plaques kératinisées, remplacées par un cuir épais et porté par des os dermiques. Sa "carapace"  qui se nomme dossière est marquée par 7 carènes longitudinales. 

(1/1)

Cheloniidae

(1/4)

Tortues d'eau douce :

On dénombre 12 espèces de tortues d'eau douce dans le département dont une espèce introduite.

Chelidae

(3/4)

Podocnemididae

La famille des Podocnemididae est représentée par 2 espèces en Guyane : la Podocnémide de Cayenne (Podocnemis unifilis) et le Peltocéphale de Duméril (Peltocephalus dumerilianus). Une troisième espèce la  Podocnémide élargie (Podocnemis expansa) fait référence à un spécimen des collections du Muséum d'Histoires Naturelles de Paris (MNHN) collecté par les premiers explorateurs et qui serait originaire du département. Néanmoins, cette espèce n’a jamais été retrouvée depuis. Les Podocnémides élargies ci-dessous ont été photographiées au zoo de Guyane.  Cette espèce est mentionnée au Brésil, en Bolivie, en Colombie, en Équateur, au Guyana, au Pérou et au Venezuela. Sa présence à la Trinité est incertaine. Le Peltocéphale de Duméril est une espèce extrêmement rare dans le département.

(1/2)

Kinosternidae

Une unique espèce représente cette famille en Guyane : la Tortue scorpion (Kinosternon scorpioides). Cette tortue possède 2 caractères singuliers. Son plastron est mobile si bien qu'elle est capable de s’enfermer presque entièrement dans sa carapace. Également, l'extrémité de sa queue se termine par une pointe kératinisée d'où son nom d'espèce : scorpioides.  Cette pointe ne lui permet cependant pas de se défendre.

(1/1)

Geoemydidae

(1/1)

Tortues terrestres :

Deux espèces de tortues terrestres vivent en Guyane.

Testudinidae

Dans le département, cette famille est représentée par 2 espèces : la Tortue charbonnière (Chelonoidis carbonaria) qui vie préférentiellement dans les savanes et la Tortue denticulée (Chelonoidis denticulata)  qui est plutôt forestière.

(1/2)

Diapsides

Sous-classe de vertébrés tétrapodes caractérisés par la présence de 2 paires de fosses temporales.

Squamata - Sauria (Lézards)


Iguanidae

(1/1)

Gekkonidae

(1/2)

Phyllodactylidae

(1/1)

Sphaerodactylidae

(3/6)

Polychrotidae

(6/7)

Tropiduridae

(4/5)

Teiidae

(6/10)

Gymnophtalmidae

(5/13)

Scincidae

(1/3)

Squamata - Serpentes (Serpents)

La Guyane accueille 96 espèces de serpents réparties en neuf familles. 30 espèces figurent sur cette page .


Typhlopidae

(1/1)

Anomalepididae

(1/2)

aniliidae

(1/1)

Boidae

(4/7)

Colubridae

(9/19)

Dipsadidae

L'identification du groupe des pseudoboas du genre Drepanoides peu se révélé particulièrement délicate. Pour une identification fiable : Dewynter, M. (2016) L’identification des serpents du groupe Pseudoboa - Drepanoides -  Clelia. Les cahiers de la fondation Biotope 1:1–8.

(11/53)

Elapidae

(1/6)

Viperidae

(2/5)

Diapsides - Archosauromorpha


Crocodilia

Crocodylidae

Cette famille est représentée par 4 espèces en Guyane :  le Caïman à lunettes  (Caiman crocodilus), le Caïman gris (Paleosuchus trigonatus), le Caïman noir (Caiman niger) et le Caïman rouge (Paleosuchus palpebrosus). Pour les identifier : Dewynter M., Marty C., Blanc M. (2016). L’identification des caïmans de Guyane Caïman Melanosuchus & Paleosuchus).  Les cahiers de la fondation Biotope 2 : 1–10.

(4/4)