Oiseaux de         France métropolitaine



 La France métropolitaine rassemble environ 594 espèces d'oiseaux, tous statuts confondus. Les sous espèces ne sont pas considérées ici. Les chiffres présentés sur cette page sont issus du Comité Ornithologique International (COI, 2018) (chiffres mondiaux) et de la Commission de l'Avifaune Française (CAF, 2020) (chiffres nationaux). La classification est issue du Comité Ornithologique International (version 10.2, 2020).


Passeriformes (suite)


Remizidae

Les Remizidae rassemble 3 genres et 11 espèces dans le monde dont 1 dans la région : la Rémiz penduline (Remiz pendulinus).

(1/1)

Panuridae

La famille des Panuridae est monospécifique. Elle est uniquement représentée par la Panure à moustaches (Panurus biarmicus).

(0/1)

Alaudidae (Alouettes, cauchevis, Amomanes, Moinelette et Sirlis)

Cette vaste famille rassemble 21 genre et 98 espèces dans le monde, de la zone afrotropicale à la zone australasienne, en passant par le paléarctique. Une seule espèce (Eremophila alpestris) atteint la zone néarctique.  On dénombre 11 espèces en France métropolitaine : l'Ammomane élégante (Ammomanes cinctura), l'Alouette lulu (Lullula arborea), l'Alouette des champs (Alauda arvensis), la Cochevis de Thékla (Galerida theklae), la Cochevis huppé (Galerida cristata), l'Alouette haussecol (Eremophila alpestris), l'Alouette calandrelle (Calandrella brachydactyla), l'Alouette monticole (Melanocorypha bimaculata), l'Alouette calandre (Melanocorypha calandra), le Sirli de Dupont (Chersophilus duponti) et l'Alouette pispolette (Alaudala rufescens). Ce sont des oiseaux terrestres de taille petite à moyenne (de 10 à 23 cm), dont le plumage terne présente généralement des teintes brunâtres ou chamois. L'ongle de l'orteil postérieur est habituellement long et droit, et le bec est extrêmement variable en taille et en forme selon l'espèce. Cette famille est caractéristiques des zones arides ou semi-arides, peuplant les milieux ouverts, d'origine naturels ou anthropiques (prairie, déserts, cultures...).

(4/11)

Hirundinidae (Hirondelles)

La famille des Hirundinidae rassemble 19 genres et 88 espèces dans le monde dont 7 dans la région : l'Hirondelle paludicole (Riparia paludicola), l'Hirondelle de rivage (Riparia riparia), l'Hirondelle rustique (Hirundo rustica), l'Hirondelle de rochers (Ptyonoprogne rupestris), l'Hirondelle de fenêtre (Delichon urbicum), l'Hirondelle rousseline (Cecropis daurica) et l'Hirondelle à front blanc (Petrochelidon pyrrhonota). Ce sont des oiseaux cosmopolites, de taille petite à moyenne (de 11 à 22  cm), au corps fuselé portant de longues ailes, et souvent, une queue fourchue. Les hirondelles fréquentent une grande variété de milieux, des régions semi-arides aux forêts, souvent près de l'eau. Le nid est une construction de terre ou de sable et d'algues agglomérés avec un mélange de mucus et parfois des plumes, fixés sur des parois ou cavités de falaises, grottes, à l'exception d'une espèce (Riparia riparia) qui creuse des terriers dans des parois de sable ou de terre meuble. Ces oiseaux se nourrissent d'insectes qu'ils capturent en vol.

(4/7)

Cettiidae (Bouscarle)

La famille des Cettidae est représentée par 7 genres et 32 espèces dans le monde. En France métropolitaine, la Bouscarle de Cetti (Cettia cetti) est l'unique  représentante de la famille.

 (1/1)

Aegithalidae (Mésange à longue queue)

La famille des Aegithalidae rassemble 3 genres et 13 espèce dans le monde. En France métropolitaine, la Mésange à longue queue (Aegithalos caudatus) est l'unique représentante de la famille. C 'est un petit oiseaux qui mesure de 13 à 14,5 cm (dont 8 à 9 pour la queue) pour une envergure de 17 à 18 cm et une masse de 6 à 10 g. En dehors de la période de nidification, la mésange à longue queue vit en bandes familiales ou petits groupes d'une dizaine à une trentaine d'oiseaux. Elles est sédentaire et occupe presque tous les milieux fermés et semi-ouverts. 

(1/1)

Phylloscopidae (Pouillots)

Cette famille constituée par l'unique genre Phylloscopus, rassemble 78 espèces dans le monde dont 15 sont notamment présentes en France métropolitaine.

(4/15)

Acrocephalidae (Phragmites, Lusciniole, Rousserolles, Hypolaïs)

Les Acrocephalidae rassemblent 7 genres et 62 espèces dans le monde dont 20 espèces dans la région.

(2/14)

Locustellidae (Locustelles)

La famille des Locustellidae est représentée par 11 genres et 63 espèces dans le monde dont 6 sont notamment présentes en France métropolitaine : la Locustelle fasciée (Helopsaltes fasciolatus), la Locustelle de Pallas (Helopsaltes certhiola), la Locustelle lancéolée (Locustella lanceolata), la Locustelle tachetée (Locustella naevia), la Locustelle fluviatile (Locustella fluviatilis) et la Locustelle luscinioïde (Locustella luscinioides).

(0/6)

cisticolidae (Cisticole)

La famille des Cisticolidae regroupe 28 genres et 160 espèces dans le monde dont une espèce est notamment présente en France métropolitaine : la Cisticole des joncs (Cisticola juncidis).

(1/1)

Sylviidae (Fauvettes)

La famille des Sylviidae regroupe 20 genres et 70 espèces dans le monde. 24 espèces sont notamment présentes en France métropolitaine.

(4/15)

Leiothrichidae (Leiothrix)

Plus connu sous le nom erroné de Rossignol du Japon, cet oiseau d’origine asiatique a été introduite comme oiseau captif à Hawaï, à la Réunion, au Japon et se trouve également en Europe, en France métropolitaine, en Espagne, au Portugal, en Allemagne et en Italie. Pour en savoir davantage sur cette espèce exogène : Centre de Ressources Espèces Exotiques Envahissantes de l'Agence Française pour la Biodiversité.

(1/1)

Regulidae (Roitelets)

La famille des Regulidae est constituée par l'unique genre Regulus, rassemble 6 espèces dans le monde dont 2 espèces en France métropolitaine : le Roitelet triple-bandeau (Regulus ignicapilla) et le Roitelet huppé (Regulus regulus). Avec une longueur de 8 à 9 cm et une masse de 5 à 6 g, ce sont les plus petits oiseaux de la région. Le nid sphérique est suspendu à une branche de conifères ou d'arbuste et présente une ouverture supérieure souvent invisible, car très réduite.

(1/2)

Troglodytidae

La famille des Trogloditidae est représentée par 19 genres et 88 espèces dans le monde dont une dans la région :  le Troglodyte mignon  (Troglodytes troglodytes).

(0/1)

Sittidae (Sittelles)

La famille des Sittidae regroupe 28 espèces au sein d'un unique genre (Sitta), dans le monde. Dans la région considérée ici, on dénombre 2 espèces de sitelles : la Sittelle torchepot (Sitta europaea) et la Sittelle corse (Sitta whiteheadi). Ces passereaux présentent une grosse tête, une queue courte, des pattes anisodactyles, des griffes et un bec forts. Les territoires sont signalés par des cris sonores et des chants simples. La plupart des espèces du genre ont un trait oculaire noir et des parties supérieures grises ou bleutées contrastant avec des parties inférieures claires. Les sittelles sont omnivores, mais se nourrissent principalement d’arthropodes et de fruits à coques et de graines, surtout en hiver. Les arthropodes sont recherchés sous l'écorce en arpentant les troncs et les branches, parfois la tête en bas, et ne vont que rarement dans les buissons ou au sol. Toutes les espèces du genre font leur nid dans des trous ou des crevasses. Les plus petites espèces peuvent creuser leur propre trou, mais les plus grandes utilisent systématiquement des cavités déjà existantes. Beaucoup de sittelles « maçonnent » l'entrée de leur nid à l'aide de boue, afin d'en réduire le diamètre et limiter ainsi la prédation ou la compétition.

(2/2)

Tichodromidae

Les Tichodromidae sont une famille monospécifique représentée par le Tichodrome échelette (Tichodroma muraria).

(0/1)

Certhiidae (Grimpereaux)

La famille des Certhiidae regroupe 11 espèces au sein de deux genres (Certhia et Salpornis), dans le monde. Deux espèces sont présentes en France métropolitaine : le Grimpereau des bois (Certhia familiaris) et le Grimpereau des jardins (Certhia brachydactyla).

(1/2)

Sturnidae (étourneaux)

La famille des Sturnidae regroupe 33 genres et 123 espèces dans le monde dont 3 en France métropolitaine : l'Étourneau roselin (Pastor roseus), l'Étourneau sansonnet (Sturnus vulgaris) et l'Étourneau unicolore (Sturnus unicolor).

(2/3)

Turdidae (Merles et Grives)

La famille des Turdidae regroupe 17 genres et 172 espèces dans le monde dont 15 notamment présentes dans la région.

(3/15)

Muscicapidae (Rougegorge, Rossignols, Agrobate, Gorgebleue, Rougequeues, Traquets,  tariers, Gobemouches, monticoles)

La famille des Muscicapidae regroupe 51 genres et 330 espèces dans le monde. 29 espèces sont notamment présentes en France métropolitaine.

(9/29)

cinclidae (Cincle plongeur)

La famille des Cinclidae regroupe 5 espèces au sein d'un unique genre (Cinclus), dans le monde. En France métropolitaine, le Cincle plongeur (Cinclus cinclus) est le seul représentant de cette famille. C'est un passereau aquatique qui fréquente essentiellement les cours d’eau rapides et froids, bien oxygénés.  Il est capable de plonger en s’aidant de ses ailes afin de gagner le lit des cours d'eau pour trouver sa nourriture (strictement insectivore).  Il reste immergé de 3 à 10 secondes et généralement à moins d'1 mètre de profondeur.

(1/1)

Passeridae (moineaux et niverolle)

La famille des Passeridae regroupe 28 genres et 138 espèces dans le monde. 6 espèces sont notamment présentes en France métropolitaine : le Moineau domestique (Passer domesticus), le Moineau cisalpin (Passer italiae), le Moineau espagnol (Passer hispaniolensis), le Moineau friquet (Passer montanus), le Moineau soulcie (Petronia petronia) et la Niverolle alpine (Montifringilla nivalis).

(3/6)

Estrildidae

La vaste famille des Estrildidae rassemble 39 genres et 141 espèces dans le monde. En France métropolitaine, le Capucin bec-de-plomb (Euodice malabarica) est une espèce introduite volontairement ou accidentellement. Les premier signalement en milieu naturelle date de 1988 dans un jardin botanique de Nice. L'espèce a ensuite colonisé le reste du département des Alpes Maritimes pour s'y implanter de manière durable. Pour en savoir davantage sur cette espèce exogène : Centre de ressources espèces exotiques envahissantes.

(0/5)

Prunellidae (Accenteurs)

La famille des Prunellidae regroupe 13 espèces au sein d'un unique genre (Prunella), dans le monde. Dans la région considérée ici, on dénombre 5 espèces d'accenteurs : l'Accenteur alpin (Prunella collaris), l'Accenteur montanelle (Prunella montanella), l'Accenteur de Radde (Prunella ocularis), l'Accenteur à gorge noire (Prunella atrogularis) et l'Accenteur mouchet (Prunella modularis).

(1/5)

Motacillidae (Pipits et Bergeronnettes ou hochequeues)

La famille des Motacillidae regroupe 5 genres et 69 espèces dans le monde. Seize espèces sont notamment présentes en France métropolitaine.

(7/16)

Fringillidae (Pinsons, linottes, Sizerins, Chardonneret, Verdier, Tarin, Venturons, Serins, Bouvreuils, Durbec, Grosbec, bec-croisés et Roselins)

La famille des Fringillidae regroupe 50 genres et 228 espèces dans le monde. Vingt-et-une espèces sont notamment présentes en France métropolitaine.

(11/21)

Emberizidae (Bruants)

La famille des Emberizidae rassemble 44 espèces au sein du genre Emberiza, dans le monde. Vingt espèces sont notamment présentes en France métropolitaine.

(6/20)

Icteridae

La famille des Icteridae rassemble 30 genres et 109 espèces dans le monde. Deux espèces sont parfois observées en France métropolitaine : le Goglu des prés (Dolichonyx oryzivorus) et le Vacher à tête brune (Molothrus ater).

(0/2)

Parulidae (Parulines)

La famille des Parulidae regroupe 18genres et 119 espèces dans le monde. Six espèces sont parfois observées en France métropolitaine :  la Paruline des ruisseaux (Parkesia noveboracensis), la Paruline flamboyante (Setophaga ruticilla), la Paruline à collier (Setophaga americana), la Paruline jaune (Setophaga aestiva), la Paruline à flancs marron (Setophaga pensylvanica) et la Paruline rayée (Setophaga striata).

(1/6)

Cardinalidae (Tangara et Cardinal)

La famille des Cardinalidae rassemble 14 genres et 53 espèces dans le monde. Deux espèces sont parfois observées en France métropolitaine : le Tangara écarlate (Piranga olivacea), et le Cardinal à poitrine rose (Pheucticus ludovicianus).

(0/2)

pages :

 

-3-