Lézard sicilien ou Lézard des ruines

Podarcis siculus (Rafinesque-Schmaltz, 1810)


  • LMC : 9 cm (mâle adulte (maxi.))
  • LT : 26 cm (mâle adulte (maxi.))

LMC : Longueur museau-cloaque (sans la queue) ; LT : Longueur totale.


Données de présence en France métropolitaine

Le Lézard sicilien ou Lézard des ruines est une espèce introduite par l'homme en France métropolitaine.


Liste rouge française des espèces menacées

NAa

Non applicable : espèce non soumise à évaluation car introduite dans la période récente (a)

 


Liste rouge européenne des espèces menacées


Diagnose

Le Lézard sicilien présente un aspect robuste. La coloration dorsale est très variable. En fonction des populations, le motif sombre peut être ligné par une coloration verte interrompue dans la région lombaire ou réticulé avec une coloration dorsale plus homogène. L'insertion des membre antérieurs est marquée par un ocelle bleu cerclé de noir. Les femelles sont souvent plus ternes. Le ventre et la gorge sont généralement blanc ou grisâtre. L'iris est de couleur rouge chez l'adulte. Les juvéniles sont semblables aux femelles.


Habitat

C'est une espèce de plaine qui évite les zones trop rocailleuses et le maquis dense. Le Lézard sicilien privilégie les milieux ouverts comme les cultures, les pâtures, les friches, les landes basses, le maquis bas après un incendies, les cordons dunaires.


Éléments d'écologie / biologie / phénologie

L'activité du Lézard sicilien s'étend de mars à octobre, avec des sorties hivernales occasionnelles au cours des journées ensoleillées. Les accouplements ont lieu de fin avril à mi-juillet. Les pontes qui comptent de 4 à 7 œufs sont déposées une vingtaine de  jours après l'accouplement. Les éclosions ont lieu entre août et septembre. L'espèce se nourrit de petit invertébrés (majoritairement des diptères et des arachnides).


Références

Articles & ouvrages :
  • Cox, N.A. and Temple, H.J. (2009). European Red List of Reptiles. Luxembourg : Office for Official Publications of the European Communities.
  • Lescure J. & Massary de J.-C. (coords) (2012). Atlas des amphibiens et reptiles de France. Biotope, Mèze : Muséum national d’Histoire naturelle, Paris (collection Inventaire & biodiversité), 272 p.
  • Speybroeck J., Beukema W., Bok B., Van der Voort J., Velikov I. (2018). Guide Delachaux des amphibiens et reptiles de France et d'Europe. delachaux et niestlé, Paris, 432 p.
  • UICN France, MNHN & SHF (2015). La Liste rouge des espèces menacées en France - Chapitre Reptiles et Amphibiens de France métropolitaine. Paris, France.
  • Vacher J. -P & Geniez M. (coord) (2010). Les reptiles de France, Belgique, Luxembourg et Suisse. Biotope, Mèze (Collection Parthénope) ; Muséum national d'Histoire naturelle, Paris, 544 p.

Sites web :

  • MNHN & OFB [Ed]. 2003-2024. Fiche de Podarcis siculus (Rafinesque-Schmaltz, 1810). Inventaire national du patrimoine naturel (INPN).
    Site web : https://inpn.mnhn.fr/espece/cd_nom/444451 - Le 4 janvier 2024