Eremias à gouttelettes

Mesalina guttulata (Lichtenstein, 1823)


  • LT : 14 cm (maxi.)

LT : Longueur totale.


Aire de répartition (paléarctique occidental)


Liste rouge mondiale des espèces menacées


Diagnose

La coloration de fond des parties supérieures varie selon la couleur du substrat et va du beige sable au brun foncé. Elle est marquée par une multitude de taches de tons plus clairs ou plus foncés, parfois sous forme d'ocelles. Les parties ventrales sont blanchâtre. La tête est longue, fine et présente un museau arrondi. Les narines ne sont pas proéminentes. Le corps est horizontalement déprimé. La queue est longue et mesure environ deux fois la longueur museau-cloaque. Les membres sont robustes et terminés par des doigts longs et fins. L'écaillure présente 4 supraoculaires, dont la première et la quatrième sont petites, et les deuxième et troisième plus allongées. Généralement, la cinquième supralabiale est en contact avec l'œil.


Habitat

Au Maroc, l'Eremias à gouttelettes est présent entre 300 et 2050 m d'altitude. Espèce saharienne qui fréquente préférentiellement les zones pierreuses ergs et des semi-déserts.


Éléments d'écologie / biologie / phénologie

L'Eremias à gouttelettes est probablement actif toute l'année. Les accouplement débutent dès les premier jours d'avril. La femelle pond entre 2 et 7 œufs. L'alimentation se compose d’arthropodes.


Références

Articles & ouvrages :

  • Martines del Mármal G., Harris J., Geniez P., De Pous P., Salvi D. (2019) Amphibians and Reptiles of Morocco. Chimaira, 478 p.

Sites web :

  • Jimenez-Cazalla F. (2012). Mesalina guttulata (Lichtenstein, 1823). Dans : Martínez G., León R., Jiménez-Robles O., González De la Vega J. P., Gabari V., Rebollo B., Sánchez-Tójar A., Fernández-Cardenete J. R., Gállego J. (Eds.). Moroccoherps. Anfibios y Reptiles de Marruecos y Sahara Occidental. Site web : www.moroccoherps.com/ficha/mesalina_guttulata/.